Nos services > Plateformes technologiques > Projets en cours

Projets en cours

BioWin accompagne ou porte les projets de plateforme d'innovation suivants :

La Biothèque Wallonie Bruxelles (BWB)

BioWin a contribué au montage du projet de la Biothèque Wallonie-Bruxelles et fait partie du comité de pilotage. Pour plus d’information sur cette biobanque : http://www.biotheque-wallonie-bruxelles.be/

Plateforme de thérapie cellulaire

C’est pour répondre à la demande des 3 acteurs industriels wallons à des phases différentes de développement dans le domaine de la thérapie cellulaire que le Gouvernement wallon a mandaté le pôle BioWin afin d’implémenter une infrastructure destinée aux essais cliniques de phase finale et à la production commerciale de produits de thérapie cellulaire.
 
Le projet s’est concrétisé avec la création de la société Masthercell société offrant une large palette de services liés à la thérapie cellulaire. La société est également synonyme d’attractivité pour des sociétés non wallonnes (par exemple des entreprises de thérapie cellulaire européennes/internationales souhaitant commercialiser leurs produits en Europe).

Plateforme de protonthérapie

Le projet de Protonthérapie est une initiative introduite conjointement par les pôles BioWin et MecaTech. Ce projet de partenariat public/privé est porté par la société IBA et regroupe autour de lui les Cliniques Saint Luc, l’Université Catholique de Louvain et la Région Wallonne. IBA est aujourd’hui le leader mondial dans le domaine de la Protonthérapie, avec 60% de part de marché mondial. Toutefois, malgré plus de 20 systèmes de protons thérapie vendus dans le monde, IBA ne dispose pas aujourd’hui d’infrastructure de référence en Belgique.

Le projet consiste à construire et exploiter sur une période initiale de 20 ans, un système de protonthérapie permettant le traitement de cancers localisés (principalement pédiatriques) non existant à l’heure actuelle en Belgique.

Le centre est également destiné à accueillir des projets de recherche (radiobiologie,…) de toutes les universités wallonnes, éventuellement associées à d’autres universités belges ou étrangères, et souvent en partenariat avec l’industrie.

Il  permettra également à IBA de ramener en Wallonie une série d’activités de recherche qui doivent aujourd’hui être menées à l’étranger (USA et Corée) par manque d’une installation de protonthérapie en Belgique et à d’autres sociétés actives en médecine nucléaire et en radio pharmacie (IRE et Trasys) de mener les nouveaux développements industriels.