Aller au contenu principal

BioWin a participé au 18è webinaire de l'European Clusters Alliance le 24 septembre 2020

Cette année, le webinaire s'est concentré sur l'écosystème santé et sa réponse à la crise COVID-19. Vous pouvez retrouver le résumé de cette session ci-dessous.

Pendant la crise COVID-19, l'écosystème santé a été soumis à un stress important, ayant été soumis à une situation extraordinaire. Il fait donc partie des 14 écosystèmes qui doivent faire l'objet d'une attention particulière en vue du processus de guérison.

Anna Ablazevica, DG GROW, a expliqué l'approche écosystémique de la Commission et les principales caractéristiques de l'écosystème de la santé. Il repose sur cinq piliers, dont les produits pharmaceutiques et les dispositifs et technologies médicaux, présente une grande valeur sociétale et économique et compte sur une forte implication des gouvernements. Pendant la crise, nous avons lutté pour répondre aux demandes - c'est pourquoi nous devons construire une union européenne de la santé plus forte. Les défis concrets à relever sont la formation et le recyclage de la main-d'œuvre, le déploiement de solutions numériques et une plus grande indépendance vis-à-vis des pays tiers pour l'importation de produits chimiques.

Iván Arias Roldan, DG GROW​, a présenté le cadre réglementaire actuel pour les EPI - le règlement 2016/425 - et la réponse apportée à la crise  jusqu'à présent. La DG GROW a mis en œuvre diverses réponses, notamment le développement du centre d'échange d'informations, l'organisation d'un dialogue avec les États membres, les opérateurs économiques et les associations sectorielles, la publication d'orientations et la création d'un site web dédié.

Denis Dambois, DG GROW, a parlé de la protection de la propriété intellectuelle et des différentes formes sous lesquelles elle peut être protégée. Les communications à venir sur les droits de propriété intellectuelle comprennent un plan d'action, une nouvelle stratégie pharmaceutique et les enseignements tirés de la crise COVID-19. Ils travaillent en outre sur les mécanismes de propriété intellectuelle visant à faciliter l'accès aux produits protégés par la propriété intellectuelle (pools de brevets et licences obligatoires).

Marc Dechamps, BioWin, a donné un aperçu de la réponse wallonne à la pandémie de COVID-19, qui représente ce que les biorégions ont mis en place dans les pays. Les initiatives se sont concentrées sur la production de masques, l'impression en 3D des écouvillons, la décontamination des masques, les tests (méthodes et plateformes de diagnostic), le traitement et les solutions numériques. Ces initiatives ont montré le dynamisme et l'ingéniosité des instances des biorégions des secteurs public et privé. Nous devons promouvoir une collaboration synergique entre les acteurs industriels et les hôpitaux.

Horst Domdey, BioM Biotech Cluster Development​, a montré comment son cluster a pu modifier ses activités pour relever les défis liés au COVID-19. Son cluster a recueilli des propositions pour lutter contre la pandémie. Il a fait état d'un échec commercial des coentreprises, et les entités publiques étaient la seule possibilité de soutenir le système. Maintenant, il y a beaucoup d'actions menées dans le développement de vaccins, mais il manque le soutien aux thérapies.

Anaïs Le Corvec, CEBR, a souligné la diversité de l'écosystème et a exprimé le besoin de mieux comprendre les liens entre les différentes DG de la Commission européenne. Nous avons besoin d'un soutien et d'une collaboration transeuropéens plus solides, en particulier sur les questions de santé. De plus, elle a déclaré qu'il fallait simplifier les programmes réguliers de soutien aux PME.

La session a été enregistrée et est maintenant disponible sur YouTube

video

 

Toutes les présentations de la réunion sont également téléchargeables sur le site de European Cluster Collaboration Platform.