L'asthme et la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) sont parmi les causes les plus courantes de mortalité et de morbidité dans le monde, représentant ensemble le troisième plus grand marché médical. Leur prévalence augmente en raison de la pollution industrielle mondiale. Les thérapies par inhalation sont constituées d'un médicament combiné à un dispositif médical. Les systèmes actuels d'inhalateur de poudre sèche (DPI) ne sont pas optimaux en ce qui concerne le dépôt de médicament dans les poumons, ce qui entraîne une mauvaise efficacité et des effets secondaires.

Aquilon Pharmaceuticals et Simonis Group, avec l'aide du CER et du Laboratoire de Biologie des Tumeurs et du Développement (ULiège), ont décidé de combiner leur expertise en une plateforme de dispositifs médicamenteux pour développer des systèmes DPI inhalés innovants avec un dépôt pulmonaire accru, qui devrait être au moins 3 fois supérieur à celui observé avec les thérapies conventionnelles. A terme, les poudres médicamenteuses et les dispositifs DPI seront fabriqués en Wallonie, ce qui entraînera la création de plus de 70 emplois d'ici 2024.

 

Consortium 

Les sociétés : Aquilon Pharma, Simonis Group

Les universités : ULiège (LBTD)

Les centres de recherche : CER

 

Contact :

Ludivine Petit : [email protected]

Site web : www.aquilonpharma.com

Image