Projet co-porté par les pôles MecaTech et BioWin

Aujourd’hui, la médecine nucléaire TEP (Tomographie par Emission de Positrons) s’étend également à la neurologie et à la cardiologie. La cardiologie nucléaire utilise des techniques non invasives d’examen de perfusion myocardique en vue d’évaluer la capacité de pompage du cœur et de déceler la présence d’ischémie ou de lésions. L’imagerie de haute qualité des scanners TEP peut fournir un diagnostic plus précis, ce qui peut aider à définir le meilleur traitement.
Afin de rendre cette technologie plus accessible dans les hôpitaux, IBA, Elysia et les universités de Liège et de Louvain-la-Neuve ont décidé de réunir leurs ressources et leurs expertises technologiques pour travailler sur la prochaine génération de solution de production de radioisotopes pour les applications cardiaques. Cette collaboration contribuera grandement à la croissance du TEP cardiaque au niveau mondial dans les années à venir.

 

Consortium

Les sociétés : IBA, Elysia Raytest

Les universités : UCLouvain, ULiège

 

Contact:

Sébastien Linard de Guertechin: [email protected]

Site web: https://iba-worldwide.com/

Image