Aller au contenu principal

(Projet suivi par BioWin, en co-portage avec le pôle MecaTech)

IBA, s'associe avec Dekimo (Jobs & Project), V2I, l'UCLouvain et l'UNamur pour définir l'avenir des techniques d'administration de la protonthérapie avec les thérapies FLASH et Grid.

La protonthérapie est la forme de radiothérapie la plus avancée dans la lutte contre le cancer. Le dépôt de dose unique permet de cibler la tumeur plus efficacement que les autres traitements. Par rapport à la radiothérapie par photons, les protons déposent presque toute leur énergie dans une zone contrôlée et, dans la grande majorité des cas, limitent la quantité de la dose déposée dans le tissu sain entourant la tumeur. L'utilisation de protons offre donc la possibilité de réduire les effets secondaires du traitement.

La thérapie FLASH est basée sur l'administration de doses à très haut débit nécessitant des intensités de faisceau supérieures de plusieurs ordres de grandeur à celles des traitements conventionnels. La thérapie de la grille consiste à diviser le faisceau clinique original, à l'aide d'un dispositif conçu à cet effet, en un ensemble de faisceaux plus petits, également espacés de quelques millimètres. Ces deux méthodes visent à épargner les tissus sains en amont et ouvrent les portes de l'hypofractionnement. Bien que les études soient encore à un stade précoce, le potentiel apporté par la thérapie Grid et FLASH pourrait conduire à de meilleurs traitements avec moins d'effets secondaires et des durées de traitement réduites. Ce qui rendrait la protonthérapie plus accessible à tous les patients qui pourraient en bénéficier.

En cas de succès, la recherche permettra d'étendre les capacités et les compétences uniques de la région wallonne en matière de radiobiologie, de technologie des accélérateurs, de métrologie avancée et d'ingénierie complexe.

Consortium 
Les sociétés :
 IBA, Dekimo (Jobs & Project), V2I
Les universités : UCLouvain, UNamur