Développement de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement de la monoarthrite inflammatoire associant un anti-TNF- α novateur et une matrice visco-élastique

La monoarthrite est généralement traitée par injections intra-articulaires de corticoïdes ou d’acide hyaluronique.

Toutefois, en raison de leur efficacité limitée, ou de leur toxicité, le nombre d’injections de corticoïdes est limité, ce qui conduit, en l’absence d’alternative, à une intervention chirurgicale précoce.

Les récentes évolutions en biologie moléculaire ont conduit à la découverte de mécanismes d’action novateurs pour des composés thérapeutiques connus. Les propriétés anti-inflammatoires novatrices ont récemment été identifiées dans une classe thérapeutique connue, sans lien, incluant quelques molécules qui sont commercialisées sous brevet (AIC) : ces propriétés sont l’inhibition de la sécrétion du TNF-α et IL-1β, agents pro-inflammatoires, et l’augmentation de la sécrétion du TGF-α, un facteur pro-régénératif.

L’avantage de ce projet réside résolument dans le potentiel d’un développement nettement plus court et par conséquent, d’une commercialisation rapide. La première génération de médicaments candidats du projet JOIN T-AIC est basée sur des composants commercialisés sans brevet pour lesquels les besoins d’études précliniques et cliniques seront considérablement réduits.

 

Consortium

Les sociétés: Bone Therapeutics, Next Pharma

Les universités: Université Libre de Bruxelles, ULiège

 

Contact:

Site web: www.bonetherapeutics.com

Image